Laboratoire des processus de raisonnement


   Dr. Henry Markovits
    Professeur de psychologie                                                                                                  
English Version

 

Département de psychologie

Université du Québec à Montréal

C.P. 8888, Succ Centre-Ville

Montréal, Québec H3C 3P8

courriel:
henrymarkovits@gmail.com; markovits.henry@uqam.ca

Intérêts de recherche |  Publications  |   Activités professionnelles

|  Laboratoire


Curriculum vitae complet

Intérêts de recherche

 

Je m'intéresse aux processus qui guident les inférences réalisées dans plusieurs contextes. Le thème principal est l'idée selon laquelle les inférences sont guidées par la construction de modèles mentaux internes qui sont une synthèse des expériences et des connaissances. Il y a deux domaines principaux de recherche qui sont étudiés dans cette perspective, dans le raisonnement logique, plus particulièrement le raisonnement conditionnel et le raisonnement social.

Raisonnement conditionnel
Le raisonnement conditionnel consiste en la capacité de faire des inférences à partir d'une relation de type 'Si P alors Q'. Ce type de raisonnement est une composante essentielle de tout raisonnement avancé. Depuis quelques années, en collaboration avec Pierre Barrouillet, Henry  Markovits  travaille à la construction d'un modèle opérationnel du raisonnement conditionnel qui combine la théorie des
modèles mentaux de Johnson-Laird avec des facteurs développementaux. Spécifiquement, nous supposons que quand une personne fait une inférence conditionnelle, elle commence par construire un modèle de la prémisse majeure et que par la suite elle essaie de repêcher des cas possibles de la mémoire sémantique. Selon notre modèle, la conclusion tirée d'une telle inférence est déterminée par la réussite du processus de repêchage. Ce qui détermine cette réussite est (1) la structure des informations en mémoire à long terme et (2) la capacité de la personne à retrouver cette information. Notre modèle prétend que le développement de ce type de raisonnement dépend de l'augmentation des connaissances disponibles en mémoire et de l'augmentation de la vitesse et de la profondeur des processus de repêchage. Plus récemment, nos recherches intègrent le rôle de l'inhibition dans le raisonnement avec des prémisses contre-factuelles.

Raisonnement social
Le raisonnement social fait référence aux inférences faites dans des situations d'interactions sociales. Ces interactions sont extrêment complexes, et une façon de comprendre la facilité avec laquelle les acteurs sociaux interagissent sans être obligés de réfléchir consciemment à tout moment, est de supposer que les enfants et les adultes constituent des modèles internes qui font une synthèse des aspects importants de leurs relations sociales. Ces modèles sont utilisés pour anticiper et interpréter les réactions des partenaires sociaux. En collaboration avec Dr. Joyce Benenson, nous regardons l'évolution de représentations ou de modèles d'interactions sociales dans plusieurs domaines. Une des théories importantes pour comprendre quels facteurs sont intégrés dans ces modèles internes est la psychobiologie, qui est utilisée comme cadre de référence principal dans ces recherches.


 

Publications récentes

Raisonnement logique

 

Markovits, H., Brunet, M.-L., Thompson, V., & Brisson, J. (2013). Direct evidence for a dual process model of deductive inference. Journal of Experimental Psychology:LMC.

Markovits, H., & Lortie Forgues, H. (2011). Conditional reasoning with false premises facilitates the transition between familiar and abstract reasoning. Child Development.

Markovits, H., Lortie Forgues, H., & Brunet, M.-L. (2010). Conditional reasoning, frequency of counterexamples, and the effect of response modality. Memory and Cognition, 38(4), 485-492.

Markovits, H. & Thompson, V. (2008). Different developmental patterns of simple deductive and probabilistic inferential reasoning. Memory and Cognition, 36 (6), 1066-1078.

Markovits, H. & Handley, S. (2005). Is Inferential Reasoning Just Probabilistic Reasoning In Disguise? Memory and Cognition, 33(7), 1315-1323.

Markovits, H. (2004). The development of deductive reasoning. In R. J. Sternberg and J. P. Leighton (Eds.). The Nature of Reasoning, Cambridge University Press (pp. 313-338).

Markovits, H. & Doyon, C. (2004). Information processing and reasoning with premises that are not empirically true: Interference, working memory and processing speed. Memory and Cognition, 32(4), 592-601.

Simoneau, M. & Markovits, H. (2003). Reasoning with premises that are not empirically true: Evidence for the role of inhibition and retrieval. Developmental Psychology, 39(6), 964-975.

Markovits, H. & Quinn, S. (2002). Efficiency of retrieval correlates with “logical” reasoning from causal conditional premises. Memory and Cognition, 30(5), 696-706.

Markovits, H. & Barrouillet, P. (2002). The development of conditional reasoning: A mental model account. Developmental Review, 22(1), 5-36.

Raisonnement social

 

Benenson, J. F. with Markovits, H. (2014). Warriors and Worriers: The Death of the Sexes, Oxford University Press, 288 pages.

Benenson, J. F., Markovits, H. & Wrangham, R. (2014). Rank influences human sex differences in dyadic cooperation. Current Biology, 24(5), R190-191.

Benenson, J. F., Markovits, H., Hultgren, B., Nguyen, T., Bullock, G., & Wrangham, R. (2013). Social exclusion: More important to human females than males. PLOS One, Vol. 8, No. 2. (6 February 2013), e55851, doi:10.1371/journal.pone.0055851.

Benenson, J., Markovits, H., Thompson, M., & Wrangham, R. (2011). Under Threat of Social Exclusion, Females Exclude More Than Males. Psychological Science, 22(4), 538-544.

Markovits, H. & Benenson, J. F. (2010). Males Outperform Females in Translating Social Relations into Spatial Position. Cognition, 117, 332-340.

Benenson, J., Markovits, H., Thompson, M. E., & Wrangham, R. W. (2009). Strength determines coalitional strategies in humans. Proceedings of the Royal Society B: Biological Sciences.

Benenson, J. F., Markovits, H., Fitzgerald, C., Geoffroy, D., Fleming, J., Kahlenberg, S. M., Wrangham, R. W. (2009). Males’ greater tolerance of same-sex peers. Psychological Science, 20 (2), 184-190.

Markovits, H., Benenson, J. & White, S. (2006). Gender and gender priming differences in speed of processing of information relating to dyadic and group contexts. Journal of Experimental Social Psychology, 42, 662-667.

Markovits, H., Benenson, J. F., & Kramer, D. L. (2003). Children and adolescent’s internal models of food sharing behavior include complex evaluations of contextual factors.Child Development, 74(6), 1697-1708.

Markovits, H., Benenson, J. F., & Dolenszky, E. (2001). Evidence that children and adolescents have internal models of social interactions that are gender differentiated. Child Development, 72 (3), 879-886.

 



Activités professionnelles récentes

Associate Editor, Thinking and Reasoning, (2011-2016)

Editorial Board, Journal of Experimental Child Psychology (2009-2013)

Associate Editor, European Journal of Cognitive Psychology (2005-2008)

Editorial Board, Canadian Journal of Experimental Psychology (2004-2008)

Editorial Board, Thinking and Reasoning (2003- )

Member, NSERC psychology grants review committee (Canada): 2005-2008; 2012-2015

 

Laboratoire de recherche sur les processus du raisonnement


Le laboratoire de recherche sur les processus du raisonnement comprend actuellement quatre étudiants gradués et plusieurs assistants de premier cycle. Nous entreprenons des recherches dans les domaines du raisonnement logique et du raisonnement social. Les méthodologies utilisées sont multiples, comprenant des questionnaires, des entrevues individuelles, et des mesures de temps de réaction. Le laboratoire fonctionne dans un esprit de collaboration où tout le monde participe à l'ensemble des thématiques de recherche. Il y a des réunions de recherche hebdomadaires. Tout-e étudiant-e intéressé-e peut assister à ces réunions, sur préavis. Si vous êtes intéressé-e par les recherches faites au Laboratoire, envoyez un courriel à  henrymarkovits@gmail.com.